lundi 4 juillet 2011

Projet mystère


Voilà, on se rapproche indéniablement de la fin de l'année. Ça fait trois jours qu'Augustin, Théophile, (Michael) et moi bossons sur un truc pas mal. C'est le fameux projet mystère ! Mais qu'est-ce que c'est ?! (J'ai l'impression d'avoir déjà utilisé cette tournure de phrase) Maintenant que c'est fini (la deadline étant aujourd'hui) je peux vous le présenter !

Nous avons un cours qui s'appelle "Embedded System Design", soit création de systèmes embarqués. En gros c'est tout ce qui touche les systèmes avec un microprocesseur mais qui n'est pas un ordinateur (il a une tache précise, contrairement aux PCs qui sont censés savoir tout faire).
Pour cette matière, il n'y a pas de contrôle ni de partiel mais juste un projet à rendre. Vous l'aurez deviné, c'est le fameux projet mystère.

Nous avons pour chaque groupe une board Cyclone II programmable (FPGA) qui permet de créer à peu prêt tout et n'importe quoi (en gros c'est juste une planche avec plein de composants qu'on peut relier comme on veut).
Le but étant donc de créer un système embarqué.

Nous avons opté pour un projet plutôt ambitieux :


(Han comment je vous ai spoilé dès le début !)
Mesdames et messieurs, voici un cube d'affichage en 3d de faite de LED ! Retour sur les trois jours de rush intensif...

La configuration de la board se fait sur un logiciel appelé Quartus II

On n'a pas utilisé le processeur NIOS2 inclu dans la board, mais juste les bascules et la mémoire

Il fallait tester les diodes une par une pour jeter celles défectueuse


Une première face !

À nouveau il fallait tester chaque diode après soudure.


On se trouvait dans le labo du prof au fait.

Ensuite il fallait tester la nappe IDE sur la board pour voir comment fonctionnent les sorties de tension.

C'était bien galère, on a prit tout une aprem pour comprendre les sorties de la FPGA, pas toujours logiques...

Soudure du cube sur son socle...



Ça marche ! en fait on allume les diodes une par une très rapidement et ça donne l'illusion qu'elles sont toutes allumées

Dans le noir c'est quand même plus classe...

Chaque diode s'allume à la fois, à une vitesse de 3600Hz


Comme on travaillait de nuit, le gardien a verrouillé la porte du labo. On a été enfermés !

Voilà, en trois jours ce qu'ont peut faire ! Je vous ai montré que le côté soudure, mais bien sûr il y a également une partie code.
Bon pour de vrai c'était pas en trois jours intensifs vu que le deuxième jour on a fait le bbq. Enfin on a quand même passé une nuit blanche le dernier jour !

Et voici une petite vidéo :


video

Nous avons fait une présentation tout à l'heure devant le prof, c'était notre dernier devoir ! Et on en est plutôt fiers 8)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire