samedi 16 juillet 2011

Le Voyage dans le Guangdong - Le repas du soir (jour 6)

Une fois sortis de l'académie du clan Chen, il était plus ou moins temps d'aller manger. On avait plusieurs solutions : Première solution, manger les trucs de la rue. Des gens sont disposés un peu partout et vendent des plats plus ou moins ragoutants, à des petits prix. C'est sympa parce qu'on ne l'a pas encore fait, mais en même temps ça donnait pas vraiment envie : pollution, toussa.

Deuxième solution, trouver un restau chic où on pourrait manger des trucs plutôt classe. Pour en avoir fait plusieurs ce semestre, on était au courant que les restaurants chics servaient plus ou moins la même chose, or on aurait bien voulu goûter quelque chose de nouveau...

Dernière solution, trouver un restau moyen de gamme qui proposait des trucs marrants.
On n'avait pas spécialement prévu quelque chose ce soir, on est donc tranquillement retournés vers notre hôtel, en flânant un peu dans les rues.

Le paysage me faisait un peu penser à Beijing, dans le sens où ce sont des rues un peu sales avec des maisons qui ressemblent un peu à des taudis. Bien sûr, tout Guangzhou ne ressemble pas à ça, mais la partie qu'on a visité donnait l'impression qu'on se baladait dans le quartier pauvre de la ville.


Ce soir, tu vas finir dans la casserole


Les plats dans la rue. Ça donne quand même un peu envie ! Mais il était encore un peu tôt.

De retour près de l'hôtel, un mini parc d'attraction avait popé sur le quai. Y'avait des trucs marrant, mais c'était pour les enfants.






Avant de rentrer, nous sommes quand même passés à un stand de fruit pour acheter un petit paquet de lichees. Par rapport à ceux qu'on peut trouver en France, ils sont carrément énormes !

C'est dommage, la vraie spécialité du sud ce sont les arbouses, mais on en a pas trouvé...

J'ai aussi pris du lait de coco. C'est vraiment Dé-li-cieux.



Après la douche, on est donc ressortis pour trouver un endroit pour manger. On avait un peu la flemme de bouger, alors on est rentrés dans le restau le plus proche.

Celui-ci était à juste 10 mètres de l'hôtel. À l'intérieur, il y avait un vacarme monstre ! En fait la configuration de la salle faisait que ça résonnait énormément, et les gens en Chine parlent vraiment fort...


On s'est posés sur une petite table.



Le menu était plutôt intéressant : En fait, c'était un restaurant qui proposait des spécialités de Guangzhou. Du coup, on a choisi les plats typiques de la ville.

Mais d'abord, le thé !

Tchin

Des raviolis frits



Oeufs de cent ans

Plaque chauffée de côte de bœuf, avec légumes qui arrachent !

Les plats étaient vachement bons. Et surtout, on a pu goûter...

Du serpent !
Bon en fait on a pris le plat qui avait du serpent le moins cher de la carte. Je ne sais pas si c'est la même chose pour les serpents plus chers, mais celui qu'on a pris n'était pas franchement transcendant : en fait, c'est un peu comme si on mangeait du poisson, mais en forme de tube. Il n'y a presque pas de chair, la peau est élastique et pas bonne, et il y a comme des arrêtes ce qui fait que c'est pas très pratique à manger.

Mwé


En fait le bruit provenait surtout de la table derrière nous... Ils faisaient un bruit tellement fort qu'on devait crier pour s'entendre, Augustin et moi...



Pour finir (alors qu'on avait le ventre plein), on devait quand même goûter à un plat typique d'ici : le Riz Cantonais ! Et bien figurez-vous que ça ne ressemble pas vraiment à ce qu'on a dans nos contrées...

Bon ça y ressemble un peu quand même.
Le prix du repas était proche de 200 yuans, soit 10€ par personnes. Vu ce qu'on avait mangé, c'est carrément correct.

Burp

Allez, un petit thé pour digérer.
C'est comme ça qu'on a terminé notre journée. Demain sera le dernier à Guangzhou, après quoi il faudra retourner à Shanghai... Bonne nuit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire