samedi 26 février 2011

25.02

Il y a deux ou trois jours, Beijing (Pékin) a enregistré son taux de pollution la plus importante qu'il n'a jamais eu. Le taux dépassait même le pire échelon de l'indice américain. Dehors, c'était comme s'il y avait du brouillard avec l'odeur de la pollution en plus. Les autorités demandaient à ce que les gens agés et les enfant en bas âge ne sortent pas de chez eux tellement il y avait de la pollution. Le problème de Beijing c'est qu'ils ont des usines à charbon en pleine ville, ça aide pas pour le côté green.
Heureusement que nous sommes à Shanghai ! :D

Aujourd'hui a été un jour comme les autres, pas grand chose à dire. On a eu cours d'IA à 10 heures puis ensuite nous avons mangé à la cantine. J'avais mon vélo donc c'était kewl :P
J'ai fait réajuster une nouvelle fois le vélo par le NPC repair local, qui m'a fait tout ça pour seulement un yuan ! Cela confirme que l'autre était un vrai arnaqueur.

Avec Li Lun et Bai Luobo, nous sommes partis à Auchan pour acheter deux trois trucs, comme une horloge (je peux enfin savoir l'heure sans allumer mon appareil photo !), des assiettes (pour micro-onder deux trois trucs), des jeux d'échec chinois (pas cher du tout donc tout pourraves) et surtout beaucoup de boisson : Jus de pomme, jus de raisin, jus d'orange, thé, 7up, pepsi, Manzana (miam mais 108 yuan, ouch, quoiqu'au final ça ne revient qu'à 13 euros), scotch (c'est pour theory, y'a que lui qui aime ça)... Va savoir pourquoi nous en avons pris autant.

Au retour je suis resté dans l'appart pour avancer un peu mon rapport de stage, et régler deux-trois trucs sur le pc. Ah oui, Theory a dépassé la limité des 10GB d'internet mondial par semaine, il rage.
En fait je disais hier qu'on avait qu'un cours, mais en fait il y avait aussi cours de chinois le soir. J'y suis pas allé (bouuuh !), on est en train de voir pour avoir un cours de niveau supérieur. Mais il faudrait aller jusqu'à xuhui, c'est au centre de Shanghai et il faudrait une heure de trajet...

Vers 20 heures, Théo (pas theory) toque à la porte et nous demande si on veut manger avec les autres étudiants étrangers. Pourquoi pas, je pars donc avec Li et quelques autres Epitéens. Le groupe était formé de nous (Simon, Renan, Alexandre, Raphael, Li, Théo et moi), quatre Allemands (Marco, Budi, Vincent et Max), un Américain (Bryan) et un Américano-colombien (Théo également). On a mangé dans un resto à 10 minutes du campus. En fait les gens sont pas bêtes, juste en sortant par la porte sud il y a au moins 40 restaurants. Celui où on est ellé était un grand restaurant sur trois étages. Enfin, deux, et le troisième était manifestement un grenier (au vu des escaliers genre marche en bois espacées de 80cm et avec un angle improbable) dans lequel on a ajouté une grande table en verre avec un plateau tournant. C'est à cette table que nous nous sommes assis. On a commandé divers plats assez bons, avec du riz et des bierres (Allemands oblige). C'est dommage que j'aie oublié mon appareil photo, j'aurais pu vous faire saliver un peu. Bon y'avait des trucs qu'on a regretté d'avoir commandé quand même, comme un plat extrêmement épicé présenté sur une assiette en forme de coeur, qui a été commandé en double parce que le serveur n'avait pas compris. Théo le colombien était vachement parlant, il a raconté plein de trucs. On a passé une bonne soirée. Au final on en a mangé pour 34 yuan chacun (~4 euros), vive la Chine et les bas prix, toussa.

Sortis de là, ils sont allés à un bar pour discuter un peu plus. Moi je suis rentré d'abord, pour rejoindre theory et Augustin. On a fini la soirée à jouer aux échecs.

Belle journée n'est-ce pas ? Pour finir et vous remercier de lire ma passionante vie à Shanghai, je vous propose une photo d'un système très ingénieux : Vous voyez les boites de Pringles ? Quand il ne reste plus que la moitié du paquet, les chips sont difficiles à attrapper. Et bien les Chinois ont trouvé la solution : un truc comme pour les cornichons, mais avec les chips !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire